Forum Aquariophile

Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce . Poissons, aquarium et matériel.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les escargots en Aquarium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les escargots en Aquarium le Jeu 3 Déc - 22:20

Uniik

avatar
Staff Aquario-Mania
Qui dit plantes d' dit aussi escargots !
Les
escargots sont utiles car ils mangent les déchets, les algues, les
excédents de nourriture et éventuellement les cadavres de poissons.
Certains sont également bien pratiques pour oxygéner le sol.


Les escargots sont également d'excellents indicateurs de l'équilibre de votre :
-Quand
ils sont trop nombreux cela signifie qu'il y a trop de déchets
organiques dans l' (nourriture, excréments, feuilles mortes...)
-Quand
ils meurent en grand nombre, ou qu'ils ce mettent à migré vers la
surface, cela signifie qu'il y a un problème de pollution ou bien un
déséquilibre brutale (changement de ph, duretés...)
Il faut alors agir rapidement car les poissons ne vont pas tarder à en souffrir.

La plupart des escargots préfèrent l'eau dure ou alcaline.
Si
la dureté ou le pH descend en dessous d'un certain seuil, leur coquille
commence à se dissoudre ou à croître bizarrement (apparemment, la
réaction dépend de l'espèce).
Les escargots malais semblent être les
plus résistants (on ne remarque presque pas l'effet de l'eau douce),
tandis que les Planorbes vont se dissoudre, et des trous vont
apparaître dans les nouveaux segments de la coquille. Les ampullaires
vont avoir des trous.
La plupart de ces problèmes peuvent être
corrigés en augmentant la dureté l'eau, et les escargots vont se
remettre, bien que les dommages visibles de la coquille restent.

Vous pouvez en limiter la population par des prélèvements manuels
lorsque vous les voyez sur les vitres ou sur les plantes.

Il ne faut jamais écraser les escargots ou leurs oeufs en espérant
que les poissons consommeront le tout, ce ne sera pas le cas et
l' sera inévitablement pollué !
Oeufs de planorbe sur une vitre

Certains poissons comme les botias mangent les escargots (ce n'est pas le cas si on lui donne une bonne alimentation).
Il
ne faut pas acheter ces magnifiques poissons uniquement dans le but de
vous débarrasser des escargots peuplant votre bac et ensuite les
délaisser...
/!\ Surtout ne pas acheter un botia "macracantha" cette espèce est inadaptée aux aquariums, car il devient rapidement énorme.
D'autres variétés toutes aussi belles sont beaucoup mieux adaptées (striata, lohachata, horae etc...)

Il
existe aussi des produits chimiques vendus dans les animaleries pour
enrayer les escargots (à déconseiller), l'approche naturelle est la
meilleure solution.
Le problème avec ces produits, c'est qu'ils peuvent s'accumuler dans les algues et empoisonnent les poissons qui les mangent.
Il
y a aussi un autre "truc" qui consiste à mettre une petite assiette
plate dans le fond de l' avec quelques pastilles de nourriture dessus.
Éteignez
la lumière pendant quelques heures, les escargots viendront sur
l'assiette pour manger les pastilles; rallumez la lumière et enlevez
l'assiette avec les escargots dessus.
Le problème avec ce piège,
c'est que si vous avez des poissons de fond, ils viendront manger les
pastilles bien avant les escargots!
Vous pouvez aussi limiter la nourriture qui reste dans le fond en l'aspirant après les repas.

Quand
vous arrivez chez vous avec de nouvelles plantes pour votre , inspectez
bien les tiges et les feuilles et nettoyez-les dans un plat ou un sceau
d'eau à la température de la pièce.

Les espèces très courantes au début de votre : Les PHYSES



Les Physa marmorata ont une coquille pointue et brune leur corps est
noir ou brun et gris , mais de toutes façons de couleur sombre, la
coquille s'enroule dans le sens contraire des aiguilles de la montre.

Ils
respirent par des poumons. Ils mangent les algues vertes. Les physes ne
se nourrissent pas de plantes mais de végétaux inférieurs ou de restes
de nourriture. Les seules plantes susceptibles d'être "attaquées"
pourrissent et sont en train de mourir ce qui leur confère le statut
d'aliment et non plus de plantes proprement dites. Les physes vont donc
se nourrir de végétaux supérieurs en décomposition mais pas des plantes
en bonne santé. Ils se reproduisent généralement en s'accouplant mais
dans certains cas ils peuvent s'autoféconder, ou se reproduire par
parthénogenèse. Un seul physe peut donc donner naissance à une quantité
de jeunes. Les oeufs ressemblent à une grappe et sont enrobés d'une
masse gélatineuse transparente.

Ils sont utiles en , se
nourrissent des algues incrustantes et personnellement je n'ai rien à
leur reprocher, ils ne m'ont jamais rien détruit ou abîmé.

Description des races les plus courantes en :

Les Escargot Malais :
Nom scientifique: Melanoïdes tuberculata
Famille: Thiaridae (Melaniidae)
Origine: toutes les régions tropicales
Description: Le seul escargot d’eau douce en forme de tour.
Taille: maximale 47 x 14 mm, mais généralement plus petit (2 cm).
Respiration: aquatique, par des branchies.
Température: 22 à 32°C
Utilité: se nourrit du surplus de nourriture et aère le sol.
Particularités: espèce nocturne, s'enfuit dans le sable la journée.
Au contraire de la majorité des escargots et tout comme les ampullaires, les sexes sont différenciés.


C'est une créature intéressante qui durant la journée reste enfouie dans le sol puis sort la nuit pour manger des algues.

Sa coquille est un cône bien régulier d'environ 2 cm de longueur.
Il est très prolifique mais, même en grand nombre, ils ne semblent pas endommager les plantes.

On les considère comme plutôt bénéfiques pour un bac planté.
Ils
assurent l'aération du sol et entraînent vers les profondeurs les
déchets organiques déposés à la surface, au bonheur des plantes qui
bénéficient de cet apport de minéraux.
Son labourage favorise également le développement des bactéries aérobies.
Ces escargots sont un indicateur sans faille de la santé du bac dans lequel ils se trouvent.
Si
l'aquariophile distribue trop de nourriture à ses pensionnaires, les
mélanoïdes vont se faire un plaisir de dévorer tout ce qui est délaissé.
Ils vont également estimer que le milieu est très propice et commencer à pulluler.

Conséquence
logique de cette invasion, les mélanoïdes vont tous sortir à une heure
donnée de la nuit, ce qui donne un aspect particulièrement inesthétique
au bac. De plus ils vont à leur tour produire des excréments en
quantité et ainsi participer à la dégradation du milieu.
Le
spectacle sera le même si l'eau du bac s'appauvrit en oxygène, les
mélanoïdes réagissent comme les poissons dans ce cas ils migrent
massivement vers la surface !

L'aquariophile ne doit en aucun
cas se passer de ces terrassiers, mais il doit cependant apprendre à
gérer son bac de façon adéquate.
Ils sont difficiles à trouver dans le commerce, mais il y en a bien souvent sur les plantes nouvellement importées.

Les Limnées :
Nom scientifique: Limnaea stagnalis
Famille: Lymnaeidae
Origine: Europe
Taille: 5 à 6 cm pour la plus grande du genre
Respiration: aérienne, par des poumons
Température: 0 à 25°C
Utilité: gros mangeur d'algues
Remarque: hermaphrodite, ils suffit de deux exemplaires pour fonder une colonie.
Particularité: ne possède pas d'opercule, devenant la victime du reste de la population de l' si la nourriture vient à manquer.
Quand elle décède la limnée perd la couleur brune de sa coquille, cette dernière devient rapidement translucide


Sa
grande coquille à 7 spires, dextrogyre, fragile, se couvre souvent
d'algues qui assurent son camouflage lorsque, curieusement, elle rampe
la tête en bas sous la surface de l'eau en étalant un large pied ovale
et en montrant ses deux tentacules triangulaires et aplaties.

La limnée mange surtout les algues microscopiques qui prolifèrent sur les plantes aquatiques et les parois de l'.
Elle consomme également les déchets organiques, des plantes aquatiques si les algues lui font défaut.
Ceci peut être évité en lui donnant des comprimés pour poissons phytophages ou de la salade bouillie.

Pour s'accoupler, les limnées se superposent et chacune féconde celle qui est placée immédiatement en dessous d'elle.
Chaque
limnée pond sur une plante une cinquantaine d'oeufs adhésifs, visqueux,
transparents, groupés en boudins de 3 à 5 cm de long.
Cette ponte peut se reproduire tous les deux jours en été.

Quelques dix jours après la ponte, les jeunes limnées brisent la membrane qui les tient encore prisonnières.
Elles se dispersent et grandissent assez rapidement si le milieu leur est favorable.
Chaque mois leur coquille s'agrandit d'une spire jusqu'à la taille adulte.

D'autres
limnées peuvent s'élever comme Limnaea stagnalis, il s'agit de Limnaea
palustris, Limnaea trunculata et Limnaea trunculata.
En général elles préfèrent les eaux lentes, fraîches et abondamment plantées.
La
petite limnée (Limnaea trunculata) peut être élevée comme nourriture
d'appoint pour grands cichlidés (par exemple les tilapias) et les
tortues aquatiques.

Il est important de se procurer la souche
d'élevage auprès d'éleveurs reconnus, car elle est connue pour
transmettre la Douve Hépatique.
C'est la
seule espèce indésirable dans un bac et qu'elle n'est pas conseiller
comme population d'un bac, son penchant végétale détruit Bon nombre de
plantes.


Les Planorbes :
Nom scientifique: Biomphalaria glabrata (pour la plus commune)
Famille: Planorbidae
Origine: toutes les régions tropicales et tempérées du monde
Taille: 2 à 3 cm
Respiration: aérienne, par des poumons
Température: de 10 à 32°C
Utilité: gros mangeurs d'algues
Particularité: coquille en forme de corne de mouton, qui en anglais leur vaux le nom de "Ramshorn Snails"


Ces
hôtes de nos bacs déposent leur ponte sous forme d'amas gélatineux,
généralement sur la vitre de l', bien que les plantes soient également
un support d'élection.

Dans le milieu naturel, ils présentent
une préférence pour les eaux des rivières tranquilles ou des marais aux
eaux dormantes. Parmi une vingtaine d'espèces connues en Europe
Centrale, Biomphalaria Glabrata (le planorbe corné) est à mentionner en
raison de sa coquille qui varie de 2 à 3 cm.

Les Ampullaires :

Nom scientifique: Pomacea Bridgesi
Famille: Ampullaridae
Origine: Toutes les régions tropicales du globe
Nom: Pomacea Bridgesi
Taille et poids: Jusqu'à 10cm, 180 grammes en
Respiration: aérienne, par des poumons
Température: de 20 à 30°C


Ils figurent parmi les plus beaux escargots.
Leur coquille ressemble à celle des limnées, mais les spirales sont plus régulières, et ils sont bien plus grands.
Si on les soigne bien, ils peuvent atteindre la taille d'une balle de tennis.
On en trouve plusieurs espèces : le corps peut être sombre, ou pratiquement albinos (très clair, avec un motif orange tacheté).
La coquille peut être sombre, orange lumineux, albinos, ou rayée multicolore (à la manière de la planorbe).
L'ampullaire "pomme" a typiquement une coquille rayée multicolore et un corps noir.
En principe, ces escargots ne se nourrissent pas de plantes vivantes : ils préfèrent les algues, les végétaux et animaux morts.
Pour
les faire grandir rapidement, ou éviter qu'ils ne s'attaquent aux
plantes vous pouvez les nourrir, entre autre, avec des lamelles de
pomme de terre crue ou des épinards en conserve.

La Maintenance des ampullaires :

Il
faut savoir que si notre "apple-snail" (petit surnom donné en vertu de
sa préférence pour les pommes ... bien que cela ne soit pas le cas de
toutes les souches) s'adapte à quasi tous les types de bacs et d'eau,
il présente cependant une préférence pour une eau légèrement acide.

Un
aspect qui me semble suffisamment important pour répéter ce qui suit
est le niveau de "pollution" de l'eau (niveau de nitrates):
les escargots d'eau douce n'apprécient pas la pollution !
Qu'ils soient réputés algivores, détritivores, végétariens, omnivores ou autres...
Ceux
ne sont pas des éboueurs!, ils ne résoudront pas les problèmes de
déchets qui traînent au fond de votre ou d'algues qui envahissent vos
plantes.

Néanmoins, ils représentent une bonne solution pour
contrer la tendance qu'ont certaines algues à coloniser insidieusement
un bac sain; ils peuvent également servir d'outil de mesure de la
qualité du bac (tout aquariophile a un jour été surpris par une
migration massive des mélanoïdes vers la surface - indicateur
infaillible du manque d'oxygène en solution dans l'eau).

Malgré
leur coquille, les escargots d'eau douce ont leurs prédateurs naturels
(tétraodons, botias, crabes, certaines crevettes, ...); ils sont
relativement sensibles à la présence de ces derniers, qui va
conditionner leur comportement, leur longévité et leur cycle de vie.
Par exemple, les"ampullaires dorées" possèdent de superbes antennes qui sont du plus bel effet lorsqu'elles sont déployées.
Les
prédateurs opportunistes (tout poisson s'il a une petite faim) sont
susceptibles de chercher à happer ces antennes, ce qui aura pour
conséquence de changer le comportement des ampullaires.
il cesseront
purement et simplement de déployer leurs antennes et se cantonneront
dans un comportement défensif (corps rentré dans la coquille, antennes
rétractées, déplacements rares et plus lents, reproduction inexistante,
couleurs qui pâlissent, etc..) et à terme ils périront.

Pomacea Bridgesii a de plus une caractéristique fort méconnue, il hiberne.
il
a un besoin naturel de s'enfouir annuellement dans la vase; si elle ne
peut satisfaire cet impératif, il est susceptible de vivre beaucoup
moins longtemps que l'aquariophile ne le souhaite.
Il est en effet
triste de constater que les exemplaires que l'on s'est procuré quelques
mois auparavant dépérissent et finissent par mourir ... sans raison
apparente en ce qui concerne la qualité du bac.
La durée de la
période d'hibernation étant très difficile à déterminer en (quelques
jours à quelques semaines), il convient d'observer les sujets qui
soudainement présentent des signes d'apathie.
La présence de
l'opercule obturant la coquille atteste de la santé de l'ampullaire, et
la seule chose à faire durant cette période est de laisser les dormeurs
en paix, il est même recommandé de ne pas les déranger.
Cette
période passée les ampullaires sortent de leur coquille et vaquent à
leurs occupations habituelles, à ce moment offrez-leur un bon repas -
ils ont très très faim.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquario-mania.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum