Forum Aquariophile

Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce . Poissons, aquarium et matériel.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le cycle de L'azote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le cycle de L'azote le Jeu 3 Déc - 22:16

Uniik

avatar
Staff Aquario-Mania
Le cycle de l'azote

Si
Paris en s'est pas fait en un jour, un aquarium se réfléchit et se met
en place avec soin. De trop de hâte découlent souvent un certain nombre
de problèmes parmi lesquels la maladie, pis, la mort des poissons, et
conduit parfois à l'abandon total au bout de quelques mois d'un
aquariophile en herbe fort désappointé.


Ainsi, la
patience est éprouvée dès la mise en eau avec la mise en place d'un
équilibre dans le bac, seul garant de la bonne santé de l'aquarium.


Voici une explication quelque peu simplifiée mais je pense assez précise tout de même de ce phénomène chimico-biologique qu'est LE CYCLE DE L'AZOTE, qui se détaille en trois phases, quatre si le bac est planté :

Arrow une phase pendant laquelle se forment de l'ammonium et de l'ammoniaque
sous l'action des bactéries de l'ammonisation sur l'azote (d'origine
organique ou dissous dans l'eau via l'air). La concentration des
composés ammoniacaux est à son maximum à la fin de la première semaine
et n'est plus décelable dans les dix jours qui suivent la mise en eau.

Idea
Si l'ammonium est tolérable pour certains poissons (à la hauteur de 0,1
mg/l), l'ammoniaque est quant à lui particulièrement toxique même à de
faibles taux. Parmi les symptômes d'un empoisonnement à l'ammoniac, on
note un gonflement des branchies dû à la dégradation de leur mucus,
entraînant des difficultés respiratoires (le poisson « pipe » l'air en
surface, il s'asphyxie lentement.

Arrow Une phase pendant laquelle les bactéries de la nitrosation, encore peu nombreuses au début, transforment les composés ammoniacaux en nitrites.
Ces derniers sont décelables et donc toxiques dès le 6ème jour de la
mise en eau, avec un pic après 15 jours et ne sont normalement plus
mesurables passé le 24ème jour environ.

Idea Leur toxicité dépend de la fragilité des poissons, mais un taux mesurable, donc supérieur à 0,1mg/l, doit nous alerter systèmatiquement. Des poissons aux branchies rouges/marrons, à la respiration difficile peuvent être victimes d'un empoisonnement aux nitrites : comme pour l'ammoniaque, ils s'asphyxient.

Arrow Une phase pendant laquelle les nitrites sont transformées en nitrates par les bactéries de la nitratation.
A la différence des deux autres phénomènes, le taux de nitrates ne voit
jamais de diminution s'effectuer sans intervention humaine (changement
d'eau) ou sans absorption par les plantes. C'est la raison pour
laquelle un test de nitrate ne peut jamais être égal à 0.

Idea Le taux de nitrate
doit être maintenu en dessous de 30mg/l, moins parfois pour certains
poissons délicats. Dépasser cette valeur n'est pas mortel en soi pour
la majorité des poissons qui supportent, si l'augmentation est
progressive, des taux supérieurs à 200mg/l Shocked !

Néanmoins,
une telle valeur, si le taux de nitrates présents dans l'eau de
conduite est normal, dénote un mauvais entretien du bac, et entraîne
une certaine fragilité des poissons qui peuvent alors développer des
pathologies diverses. De même , l'introduction d'un nouveau venu à de
tels taux de nitrates aura bien souvent pour conséquence la mort du
poisson. Crying or Very sad

Arrow La dernière phase intervient si l'aquarium est planté : il s'agit en effet de l'absorption
d'une partie des éléments azotés, ammoniacaux, des nitrites et surtout
desnitrates par les plantes, en tant qu'éléments nutritifs nécessaires
à leur croissance.


Conclusion

Si
les deux premiers phénomènes ont des répercussions graves sur les
poissons, c'est parce que la quantité de bactéries est moindre au
démarrage, la colonisation se faisant au fur et à mesure.

L'arrivée
des poissons entraîne un surcroît de déchets (nourriture, déjections),
et il est possible de voir une nouvelle augmentation des nitrites si
les bactéries ne sont pas en nombre suffisant. On surveillera donc
attentivement leur taux, avec ensemencement en bactéries
supplémentaires si besoin est, et en évitant de nourrir les poissons
les premiers jours.

Le cycle de l'azote, vous l'aurez compris, est sans fin, mais l'équilibre qu'il engendre est précaire et doit être préserver.

Tout
ce qui pourrait faire chuter le nombre des bactéries utiles doit être
limité : les déficits en oxygène pendant de grosses chaleurs, les
nettoyages des masses filtrantes doivent se faire uniquement dans de
l'eau de l'aquarium (un simple « secouage » pour ôter les grosses
particules) et si des matériaux de filtrations nécessitent d'être
changés, ils ne doivent pas l'être dans leur intégralité (voire aussi
l'article sur les différentes masses filtrantes)

Oxygène, bactéries & Masses filtrantes

1) Importance de l'oxygène


Nous
l'avons vu, les nitrates ne deviennent réellement dangereux qu'à de
fortes concentrations, mais si certaines conditions sont réunies ils
peuvent être à l'origine d'une hécatombe.

En effet, dans un bac
mal entretenu et pauvre en oxygène le cycle de l'azote peut brutalement
s'inverser. Cela se produit notamment lorsque la pression atmosphérique
chute durant les orages d'été, phénomène qui, combiné à une température
élevée, réduit le taux d'oxygène dissous dans l'eau de l'aquarium. Les
bactéries aérobies transformant l'azote en nitrates meurent en masse et
les bactéries anaérobies (cf lexique), qui travaillent sans oxygène,
prolifèrent.

La conséquence immédiate est l'inversion du cycle
de l'azote, le milieu passant alors d'un mode d'oxydation à un mode de
réduction. Les nitrates sont transformés en nitrites puis en ammoniac.
Le premier signe visible est un comportement typique des poissons
privés d'oxygène qui essayent vainement de respirer en pipant l'air à
la surface de l'eau, laquelle devient brusquement trouble et laiteuse.

Il
faut alors procéder à un renouvellement immédiat et conséquent de
l'eau, orienter le rejet de la pompe vers la surface pour améliorer les
échanges gazeux avec l'atmosphère et mettre en route une ou plusieurs
pompes à air.

De la célérité de l'intervention dépend la survie
des poissons. S'il est possible de les transvaser dans un aquarium
équilibré, cette opération doit alors être rapide, le protocole
d'acclimatation au nouveau bac étant dans ce cas oublié, urgence oblige.

2) Rôle des masses filtrantes

Arrow
Les bactéries du cycle de l'azote colonisent le substrat et les masses
filtrantes (cfl'article sur les matériaux de filtration) car elles y
trouvent leur nourriture en abondance, les déchets azotés étant
obligatoirement entraînés dans le système de filtration. Elles ne sont
présentes par contre qu'en faible quantité dans l'eau.

Arrow
La porosité des matériaux de filtration facilite le développement des
colonies bactériennes, laissant passer l'eau en permettant aux
bactéries de s'ancrer dans leur micro structure.

Exclamation
La perte de quelques centaines de milliers de bactéries au cours du
nettoyage ne met pas en danger l'équilibre de l'aquarium s'il est
correct à la base : la flore se reconstitue en une journée environ,
toujours dans des conditions normales, et si l'on ne brasse pas le sol
en même temps.

3) Amorçage en bactéries


Pour
ne pas mettre inutilement en péril la vie des animaux, il est donc
préférable de résister à la tentation d'introduire des poissons dans un
aquarium nouvellement mis en eau avant que les paramètres
(particulièrement les nitrites ne se soient stabilisés au plus bas.

Idea
La patience n'étant hélas pas si courante chez les aquariophiles, il
est néanmoins possible d'accélérer cette colonisation et de réduire
complètement l'attente : il faut pour cela d'ensemencer «
artificiellement » les supports de bactéries tels que les masses
filtrantes et le sol (les bactéries sont en quantité très négligeable
dans l'eau même), en utilisant les masses filtrantes d'un bac « rôdé »
ou des bactéries VIVANTES (et non pas lyophilisées) proposées en
boutiques à cet effet.

Exclamation
Ces bactéries ont besoin d'air et d'éléments nutritifs, le bac doit
donc être oxygèné et une petite source de pollution proposée (moule,
paillettes) si les poissons ne sont pas introduits de suite.

On
trouve ainsi dans le commerce des souches bactériennes, lyophilisées ou
vivantes. Seules ces dernières nous intéressent réellement,
particulièrement celles conditionnées en ampoules. Comme tout organisme
vivant, le stokage à son importance... Rolling Eyes

Idea
Plus simple encore, et moins cher, emprunter une masse filtrante
"rôdée" à un aquarium stabilisé depuis quelques mois au moins (il est
d'ailleurs possible de placer dans ce bac deux masses filtrantes, une
qui sera destiniée au nouveau bac quand elle sera colonisée et une qui
restera dans le filtre). On peut introduire les poissons dès le
lendemain (en petite quantité évidemment). 😉

Voir le profil de l'utilisateur http://aquario-mania.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum